L’Energie de Conscience

L’Energie de Conscience

 

photo Christ revient

 

«  Gardez votre Conscience entière non fragmentée »

 

Le CHRIST dit:

Il est de la plus haute importance pour votre santé, vos relations, votre succès dans la vie et votre bonheur, que vous compreniez parfaitement la vraie nature de  la Conscience (Lettres 5 et 6 et suivantes) et de votre propre Conscience, qui est unique.

Il faut que vous saisissiez parfaitement que ce que vous PENSEZ – et RESSENTEZ – et FAITES, est une « énergie de conscience » qui constitue la somme entière de vos expériences dans la vie. C'est la force motrice derrière tout ce qu'il vous arrive et tout ce que vous faites. C'est le fondement sur lequel vous construisez votre vie et le réservoir de force donnant de l'impulsion à votre vie quotidienne.

Elle est tout ce que vous ÊTES en ce moment présent, au-delà de votre âme. C'est la gamme complète de tout ce que vous pouvez être et faire en ce moment précis.

L'état de votre conscience limite ou promeut votre bien-être. Donc, le contenu de votre conscience, votre degré de conscience spirituelle, votre discernement, vos perceptions, vos croyances, vos connaissances, vos mo-dèles de comportement, vos qualités, votre morale, sont votre trésor, à partir duquel vous construisez  votre vie.

Vous ne pouvez construire que d’après ce que vous êtes en ce moment. Et ce que vous construisez ne sera constitué que des éléments ou des briques de votre conscience – de rien d'autre.

Donc, comme le découvrent des centaines de milliers de gens dans le monde entier – si vous voulez changer votre vie, vous devez d'abord changer votre conscience. (La Lettre 7 décrit comment le faire, très clairement.)

Quand vous conduisez une voiture, vous vous assurez (si vous êtes sage) que chaque partie de la voiture est en bon état de fonctionnement. Le plus petit facteur contribuant au bon fonctionnement de votre véhicule doit être vérifié – batterie chargée et fils connectés ; bougies nettoyées et réglées, essence dans le réservoir, huile dans le carter, etc.

Ainsi, pour créer une vie réussie et heureuse, vous devez prendre quotidiennement le plus grand soin des divers éléments et aspects de votre conscience.

Vous vous rappellerez et essayerez de pratiquer la non-critique et le non-jugement, parce que ceux-ci  sont destructeurs vis-à-vis d’autrui et que vous finiriez par vous trouver dans une ligne de tir semblable.

Vous essayerez de maîtriser votre colère en essayant de comprendre les raisons pour lesquelles l'objet de votre colère s'est comporté comme il l’a fait. Cela désamorcera votre colère. Vous essayerez de trouver des caractéristiques aimables aux gens que vous rencontrez ou voyez pendant la journée, faute de quoi, en toute inconscience, vous émettrez une énergie de conscience offensive que d’autres vont ramasser et ressentir négativement.

Vous connaissez probablement déjà tous ces aspects de la conscience. Mais maintenant, je veux vous parler des dangers de fragmentation de votre conscience.

C’est ce que vous faites même en disant un pieux mensonge. Le mensonge réel est, lui, une insulte affreuse à votre propre conscience et à la conscience de votre auditeur.

Vous pouvez penser qu'il est sans conséquence, mais quand vous mentez, vous émettez un flux de fausse conscience à propos duquel vous vous attendez à ce que l’autre construise sa réponse. Un tel accroc dans votre conscience, puisque vous  savez que vous avez menti, crée des trous dans le tissu de votre conscience.

Où il y a des trous dans votre conscience, il y a une lacune dans la force vitale que vous dépensez en vue d’activités et de buts, ainsi qu’un désordre dans la conscience qui vous garde heureux et en bonne santé. Même dans votre communication, cela provoquera un manque de la vitalité et de la certitude que ceux qui disposent d’un tissu de conscience entier et sain arrivent à communiquer en parlant à d'autres ou même en leur laissant simplement un message vocal.

Vous vous créez une conscience saine quand vous traitez autrui comme vous voudriez que l’on vous  traite. Donc, tenez vos promesses ou prenez des dispositions pour que la rupture d'une promesse ne  cause pas de frustration excessive, de tristesse ou des difficultés. Dites la vérité de manière à ne pas offenser votre auditeur. L'amour trouve toujours la bonne manière.

N'inventez pas d'histoires pour faire de vous un héros, une héroïne ou une victime.

N'exagérez pas les circonstances d'aucune façon, car vous pourriez laisser partir quelqu’un avec un mensonge à l’esprit. Cela pourrait lui être plus nuisible que vous ne l’imaginez. Ne faites jamais, au grand jamais, trébucher ou tomber une personne le long de son chemin quotidien.

Faites en sorte que tout ce que vous pensez, dites et faites, soit un tout harmonieux, dirigé, dans votre esprit et votre cœur, par l'amour et le souci du bien-être de chaque autre personne. De cette façon, vous créez les fondations d'une vie intègre et heureuse pour vous. Vous créez le type de conscience qui s’accorde facilement avec la Conscience Divine.

C’est alors que des miracles surviennent.

Si vous ne réussissez pas, examinez votre conscience. Tenez-vous parole ?