Être dans le coeur

aimersoismeme                    Etre dans le Cœur

 

En ces jours nous entendons souvent parler autour de nous « le Cœur du Cœur  »  ou «  Être dans le Cœur » ! 

C’est une expression qui ne provient pas d’une personne ou d’un livre, c’est un état d’âme qui est décrit ci-dessous.

------------- 

Etre dans le Cœur ne correspond à rien de ce qui est connu et reconnu comme appartenant à l’être humain.

Il faut aller au delà de l'Humain, et de ses paramètres pour accéder au Cœur, à la Demeure de Paix suprême, lorsque l‘on vous dit de suivre votre cœur, espérons que nous aurons compris qu’il n’était pas question de suivre notre cœur affectif, celui qui juge, celui qui compare, celui qui dit qu’il aime ça et qu’il n’aime pas ça, puisqu’il nous est demandé de nous élever au-dessus de nos limites. 

Actuellement la Lumière ne fait pas encore partie intégrante de ce monde, le cœur affectif n’est donc pas une structure qu’elle reconnait comme lui appartenant, puisque le cœur affectif est issu de la personnalité, qui est issu de la séparation, de la dualié.

Ensuite chacun prend ce qu’il envie de prendre selon son degré ‘’d’évolution’’. Si nous n’avons pas réalisés le centrage en nous, nous serons déstabilisés par notre émotionnel, c’est inéluctable.

Etre dans le Cœur ne signifie pas être dans l’émotionnel ou l’affectif, puisque ces deux composants constituent une bonne part de la personnalité. Ce sont des énergies reliées au mental, dont ce dernier se sert pour construire et alimenter son monde imaginaire. Ainsi il peut se créer l’image d’une personne qui est à des milliers de kms de ce que cette personne est en réalité. 

Il en est de même pour tout ce qu’il voit et perçoit, à commencer par lui-même. Etre dans le Cœur ne correspond à rien de ce qui est connu et reconnu comme appartenant à l’être humain.

Question: Pourriez-vous nous aider, comment être dans le cœur ? C’est simple, disparaissez de l’impression d’être une personne. Un cœur ne se soucie pas de sa personne, que ce soit la votre ou celle d’une autre, y a pas « vous ou l’autre ».

Ce n’est pas une conduite morale, « être dans le cœur », ce n’est non plus une attitude, ou un comportement de silence avec un grand sourire béat. 

N’essayons pas d’imaginer des stratégies mentales, relationnelles ou autres. Le cœur n’a pas besoin de notre personne, nous sommes ce cœur. Quoi que nous pensons de notre personne, que cela convienne à ma personne, en fonction de ce que nous allons dire, ou de ce que nous allons pratiquer, cella changera-t-il quelque chose ? Non, « Etre dans le Cœur » le seul conseil, effectivement c’est d’être, Être vivant !

Ne pas juger, ne pas projeter, ne pas imaginer. Soyons comme un enfant, dans l’humilité, dans la simplicité, dans la transparence, dans le non-jugement, dans la non-projection. Alors si nous avons besoin de respirer, respirons ; si nous avons besoin de chanter des machins-chouettes, chantons-les ; si nous voulons allumer une bougie, alors allumons une bougie ; si nous voulons faire dix Pater et un Ave, faisons-les, si nous voulons répéter un mantra, faisons-le.

Tout cela ne sera qu’une occupation pour trouver le cœur, et c’est tout ! Nous vous rappelons que le cœur n’a pas besoin de vous en tant que personne. Vous êtes le cœur. Soyez simplement pleinement vivants, à chaque minute, pleinement présents. Ne soyez pas en train d’imaginer, de projeter, de cogiter. Vivez avec intensité chaque minute comme si c’était la dernière.

Être dans le Cœur aussi dire voir clair, il est pas question d’accepter ou de refuser, il est question de voir clair, de voir au-delà des apparences.

Être UN veut dire que nous sommes une unité. Nous sommes UN dans le Cœur, il n'y a plus de voiles, plus de cloisonnements, plus de distances, plus de séparations, plus de temps (le temps zéro) on vit le Frère ou la Sœur que l'on rencontre, ou à qui l'on pense, on les sent en nous, on sent ce qu’ils sont ce qu'ils vivent ce qu'ils portent ce qu'ils ressentes on les vit et cela sans rien leurs demander.

La « Descente de la Lumière » produira des manifestations puis à un moment donné, quand la conscience en aura assez de soupeser et d’osciller d’un état à un autre, le choix de la conscience s’exprimera, soit elle penchera vers l’Évidence, soit elle choisira aller vers la dualité. 

Alors il n'y aura rien d'autre à faire en ces temps-là que de placer sa Conscience dans le Cœur et suivre l'Évidence ...Sinon, vous aurez le choix de suivre sa personnalité, celle qui entraine à l'extérieur celle qui éloigne du Cœur.

Et ainsi cette personne voudra vivre, exister, participer à des événements, faire ce qu’elle aimerait, parler même de spiritualité, suivre des conférences, bref elle s’inclinera vers ce qui détourne, qui freine, dévie, s’écarte, qui emprunte des chemins de traverse, s’amusera à se faire prendre en certaines ornières ou en certaines glissades etc.

Or la Rectitude ne consiste en rien d’autre que de ne pas donner prise à ce qui est tordu, à ce qui détourne et qui nous éloigne de nous-même et pourquoi ? Tout simplement parce que nous perdons le contact avec cette Nature et cette Simplicité essentielle et originelle de qui nous sommes.

Ainsi donc, il n’y a rien à redresser en nous, si ce n’est le regard. Il n’y a rien à rectifier en nous, si ce n’est nôtre emplacement de conscience, afin d'être en résonance directe avec notre Essence. Et par là, d’arrêter de se déboîter, d’arrêter de s’éloigner de ce que nous sommes, d’arrêter de regarder du mauvais côté, d’arrêter de croire à des chimères, d'arrêter d'entretenir la matrice Astrale.

Tout en ne rejetant rien, tout en n’excluant rien, mais en se vivant dans cette évidence totale, de placer sa Conscience dans le Cœur, alors on lâche les tensions, les résistances. 

Elles ne sont autres que des extériorisations de la conscience, qui tendent à consacrer son énergie, là où est le reflet et le vide, pour y déverser ses énergies de Vie. Elles nourrissent ainsi que la morbidité et la falsification qui éloigne de la vraie Vie.

Par contre en plaçant sa conscience dans le Cœur, en ayant cette rectitude de suivre les évidences, les impulsions, son Essence même si on a le monde entier contre soi, alors, si telle est nôtre humilité, si tel est nôtre engagement, si telle est nôtre fermeté, alors, et uniquement alors, cette Force du Masculin Sacré peut prendre sa place, en ce qui a été nommé cet l’Androgynat Primordial. 

Par là, tout simplement l’un ne s’oppose plus à l’autre et enfin le Mariage Sacré peut s’opérer, tout simplement parce que la Rectitude s’enracine en le terreau du Féminin Sacré, et que le Masculin Sacré s’éprouve et se retrouve, de la façon la plus naturelle.

A partir de là, en abandonnant toute lutte, toute arrogance, tout sentiment de domination, tout regard critique sur la Création, en honorant et en célébrant simplement, dans la plus grande des Réjouissances et dans le plus grand des Naturels, en cette Fraternité, la Perfection totale de la Création.

C’est le miracle d’une seule chose tissée, au travers des résonances d’Essences et des polarités Féminines et Masculines. C’est au travers de laquelle LA SOURCE, joue à se déployer, à créer ses terrains d’aventures. 

C’est au travers de cela, au travers de Fils d’Or en nombre infini, que se tissent les jeux, les trames, les comètes, les trajectoires, les spirales, les vortex, les trous noirs et les ascensions, les floraisons, les croissances, les décroissances, les morts, les décompositions, et tout ce mouvements organiques, individuels, collectifs, planétaires, galactiques, au sein des Univers et des Multivers, qui dépassent d’un facteur incommensurable tout entendement d’un petit mental humain.

Être dans le Cœur met en évidence que plus rien ne s’oppose à l’autre. Par contre tu pourras voir le mouvement qui entraine, qui éloigne, qui s’oppose à l’autre, tu verras les résistances, les surfaces de frottement, les tensions intérieures en toi, entre ton Soi qui est la part humaine (l’intellect) et la part Divine. 

Tu verras la Volonté de la personne qui veut diriger, façonner la vie, par son extérieur, qui rentre ainsi en confrontation avec le déploiement du féminin sacré, et par là, figer celui-ci par la descente de ses ressentis dans sa vie. Alors qu’il devrait être à son service, afin de lui permettre de se déployer en des Espaces Sacrés, où rien ne peut venir être dénaturé, tordu, distordu, verminé, occulté, dévié, détourné, sali.

La Rectitude de suivre sa lumière, son Cœur, son ESSENCE sans déviance permet le retour à l’androgynat primordial. 

Si l'appel du Cœur est là, si l'abandon est là, si la personne s'efface, alors on mettra nos pas au dedans de ses pas, on ne sera plus à l'extérieur, on ne sera plus hors Lumière, hors Présence, hors Conscience, on sera au CENTRE de nous même. On arrêtera alors de se fragmenter, de se disperser, de s'agiter, de vivre des instabilités des états d'âme fluctuant etc.

Alors ainsi on entrera dans la Danse, le Mariage Sacré peut s’opérer entre le féminin et le masculin sacré, soit les Noces de Lumière. Le CHRIST nous l’avait dit : le roseau est d’une force incommensurablement supérieure au chêne, dans la mesure où cette force ne réside qu’en la seule qualité de son ancrage en cette Terre, en cette Eau, en ce terreau des terres imprégnées d’eau, là où pousse le roseau.

Surtout que ce roseau n’aille pas chercher d’autre appui, que cet appui intérieur, et enraciné en ce qu’il est, lui permet de danser au vent sans aucune résistance, en ondoyant et en épousant les mouvements que lui offrent les différents Éléments, les différents Cavaliers.

Vivre dans le cœur c'est être totalement transparent pour laisser la Lumière agir à sa guise. La Pureté, ou la transparence du Cœur est reliée à un état d’unité, où vous acceptez avec l’humilité de voir qui vous êtes, où vous acceptez de montrer qui vous êtes.

L’état de Christ est un état de transparence vibratoire totale, un état d’Amour et de don total. Plus vous serez, vous-mêmes, dans cette transparence, et plus vous serez dans cette innocence et cette enfance, plus vous serez dans l'humilité, la simplicité, plus tout ce qui est autour de vous, baignera dans la même Lumière, dans la même vérité, dans la même joie.

Dans le silence du Cœur, la Transparence s'installe les mots ne sont plus utiles car par, et dans la transparence plus rien de ce monde, n'existera plus, votre horizon s'élargit à l'Infini, vous devenez une conscience UNE ou vous basculez dans l'Absolu.

Le Christ EST LA CONSCIENCE du Logos Solaire, de la Source le Christ Solaire est l'ESSENCE de notre Essence que nous sommes.


Dans le Cœur
Tu n'es plus Rien, à l'Extérieur
Tu es Tout à l'Intérieur,
Il y a qu’une vie, UN Univers à l'Intérieur.

Texte inspiré d'après JLA