Conseil du « Cœur du Cœur »

Conseil du « Cœur du Cœur »

coeur

 

Maintenant allons droit au but, allons en notre cœur, non pas mentalement mais par notre conscience. Regardons notre cœur, ressentons ce qui se déroule à ce niveau-là.

 

 

Tout le reste, la quiétude, le bonheur, la Délivrance, ne peut venir que de ce Cœur. En cela, il nous faut accepter que nous ne soyons ni l’époux ou l’épouse, ni le compagnon ou la compagne de tel ou telle, que nous sommes pas l’enfant de tels et tels parents, mais que nous sommes uniquement cette personne. Toutes ces définitions nous identifient, à ce monde, mais n’attribue en aucun cas à la Vérité de ce que nous sommes réellement.

 

Il nous reste à le démontrer, par nous-mêmes, il nous faut oser être, il nous faut oser nous affranchir de toutes résistances, de toutes souffrances, de toutes peurs. Non pas en combattant, non pas en luttant, mais en regardant notre Cœur du Cœur.

 

Tout le reste découle de ce Cœur et se produit naturellement et spontanément, avec beaucoup plus d’aisance aujourd’hui, que cela fut le cas voilà de nombreuses années.

 

Dès maintenant, en ce de mois de juillet 2017, l’ensemble de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, l’ensemble des Étoiles, des Anciens, l’ensemble des peuples stellaires libres sont avec nous pour assister à notre résurrection, pour célébrer avec nous notre renaissance en la Vérité.

 

Maintenant à nous de voir si nous sommes encore attachés aux plaisirs de ce monde, aux désirs de ce monde, ou si nous vivons plutôt dans le cœur, où tous les contentements sont présents. Il nous est  répété : nous n’avons besoin de rien d’autre. Si nous croyons encore avoir besoin de quoi que ce soit, surtout en ce qui concerne ce que nous nommons la spiritualité, alors nous sommes incomplets et nous ne voyons pas encore clair.

 

C’est le Cœur du Cœur qui nous éclaire. Nous pourrions parler la langue des anges, déplacer des montagnes, s’il nous manque l’Amour, nous ne sommes rien. Et si nous sommes l’Amour, en ce monde, nous sommes petits, mais en vérité, nous sommes le Tout.

 

Nos scientifiques savent depuis de nombreuses années que le comportement du Soleil agit et interagit avec le comportement humain, à titre individuel ou à titre collectif.

 

La vibration de la Terre touche un nouvel zénith. La libération du noyau de la Terre, en 2012, a permis au rayonnement d’émerger sous nos pieds – quelques uns de nous le savent, certains d’entre nous l’ont vécu par l’Onde de Vie.

 

A ce jour, ce rayonnement du noyau cristallin a réussi à franchir les couches isolantes résiduelles de la Terre nommées, la ionosphère et la magnétosphère. Le noyau cristallin de la Terre a recontacté le Soleil et Sirius, et cela déjà depuis un mois, tout le processus final de l’Ascension de la Terre et de notre liberté est maintenant enclenché de façon plus visible à nos yeux. Ce nouveau rayonnement nous donne à voir la vérité, il nous démontre le déguisement de certains systèmes organisés.

 

Que nous nommions ceux-ci la « finance », la « politique », la « justice », les « médias », nous sommes toujours plus nombreux à nous rendre compte des manipulations, des mensonges, de l’enfermement, de la peur dans laquelle ceux qui nous contrôlent nous ont amenés.

 

Mais ne soyons pas inquiet leurs contrôles touchent à leurs fins. Ces systèmes ne sont plus alimentés par les lignes de prédation, ils ne sont plus alimentés par nos émotions car nous sommes dorénavant de plus en plus nombreux à dépasser les stades des émotions et les stades du mental.

 

De ce fait nous découvrons à notre façon la vérité – en notre vie, en notre corps, sur l’écran de ce monde, peu importe – et c’est aux travers de ces découvertes, qui nous permettent de plus nourrir la prédation en aucune manière.

 

Le jeu des méchants garnements est terminé, bien qu’ils joueront leur partition jusqu’à la dernière note. Il est connu qu’ils ne peuvent pas faire autre chose, et même à eux, et surtout à eux- même, mais la Grâce du Père-Mère leur est ouverte du fait qu’il n’y a rien qui ne puisse être pardonné.

 

Contrairement à ce que nous apprenons au travers de certaines religions, il n’y a aucun péché mortel. Comment pourrait mourir ce qui est immortel ? Comment pourrait-il y avoir de punition plus forte que celle d’être enfermés en ce monde, privés de Joie et privés de cœur ?

 

Ainsi donc tout ce qui se déroule dorénavant depuis déjà quelques mois, et surtout depuis ce début juin, nous donne à vivre cette Apocalypse, qui pour quelques uns est une bonne et pour d’autre une mauvaise nouvelle.

 

Cette Révélation ultime de qui nous sommes, et surtout qui nous donne à voir tous les pièges et toutes les illusions de notre enfermement dans lequel ont été créées des lois spirituelles comme celles qu’on appelle karma. Ce karma est la suprême illusion pour les spiritualistes, parce qu’ils nous emmènent en l’adhésion à notre personne, en l’adhésion à un passé, et nous empêche de trouver l’Esprit et de vivre l’Esprit.

 

Rappelons-nous, que toutes ces connaissances spiritualistes nous sont totalement inutiles. Nous devons rejeter ces inutilités, nous le constaterons par nous-mêmes, réellement et concrètement. Car comme il est écrit « nul ne peut pénétrer le Royaume de la Lumière s’il ne redevient pas comme un enfant », s’il n’abandonne pas tout ce bagage, toutes ces croyances et toutes ces souffrances.

 

Nous n’avons rien à payer, nous avons déjà payé, en l’Amour, il n’y a pas de paiement, tout est don, tout est spontané, tout est gratuit. Il ne peut y avoir de rétribution autre que la Joie qui émane de nous-mêmes. Toutes les autres rétributions, liées au karma, ne sont que vanités et illusions.

 

Il nous faut, nous le savons, redevenir autonomes et libres, non pas en quittant qui que ce soit, ou quoi que ce soit en ce monde, mais en quittant l’Illusion de ce monde afin de nous installer là, où tout est Paix.

 

Chacun d’entre nous peut le faire, quels que soient ses antécédents, quelles que soient ses souffrances, quelles que soient ses habitudes, quelles que soient ses peurs. Nous possédons en nous tout ce qui est nécessaire. Nous n’avons besoin que de notre conscience afin de découvrir que nous sommes à l’origine de toute conscience, en quelque monde que ce soit, en quelque dimension que ce soit et en quelque corps que ce soit.

 

Respectons les lois et les jeux de ce monde mais avant tout observons la Liberté que nous sommes, quelles que soient les contraintes de ce monde, quelles que soient les souffrances de notre corps. L’Amour est le baume guérisseur, mettant fin à tout ce qui est faux. Pour cela il nous faut être à la fois dans l’Enfance, dans la spontanéité, dans l’innocence même, et dans l’accueil. 

 

Reposons-nous en ce que nous sommes et laissons s’éloigner de nous ce qui n’a plus lieu d’être. Suivons l’Intelligence de la Lumière, l’évidence de la Grâce.

 

C’est très simple, encore plus simple aujourd’hui, que hier. Ce qui  peut résister n’est pas la Lumière. En la Lumière, il y a que la fluidité, la légèreté et la joie. Ces présentes lignes ne font pas l’objet d’un concept nouveau, vérifions par nous-même. Nous devons vérifier par nous-mêmes, en notre âme et conscience, par notre vécu, par notre chair et par notre vie elle-même.

 

Dès l’instant où nous avons dit « oui » à la Lumière et que nous avons lâché toutes vos illusions, c’est la Lumière qui dirigera notre vie et non plus notre mental, ni nos connaissances, ni nos pensées, ni nos émotions, ni nos liens de sang, ni nos liens affectifs, ni nos liens sociaux.

 

La Lumière va nous ordonner de plus en plus, à lâcher ce qui nous encombre, parfois même sans comprendre, sans pouvoir l’expliquer, sans pouvoir le justifier. Allons dans le sens de l’Évidence et assurons-nous que ce n’est pas notre personne qui a décidé cela, mais bien la grâce de la Lumière elle-même.

 

A partir de ce moment-là, nous nous apercevrons que nous ne pouvez plus nous revendiquer d’une quelconque religion, ni d’un quelconque groupe social, ni d’aucun groupe familial. Nous serons totalement libres, sans pour autant rejeter quiconque ou qui que ce soit, car il y a dans notre cœur, dès l’instant où il est trouvé et retrouvé, la possibilité d’accueillir même ce qui vous semble opposé à la Lumière.

 

La Mère à Nous tous.