Attention aux Porte-Nom, la Contrefaçon Spirituelle

illusion faceface thumb    Attention aux Portes-Noms, la Contrefaçon Spirituelle

 

Dans nos recherches spirituelles notre objectif devrait être de maintenir nos fréquences de conscience constamment dans nos perceptions spirituelles les plus hautes. Ceci est une chose extrêmement difficile à faire pour l’esprit humain, puisqu’il se tourne avidement vers de nouvelles stimulations mentales/spirituelles chaque fois que son intérêt est éveillé.

Le Christ dans sa Lettre-9 (page 404 anciennes éditions) nous dit :

«  Parfois nous trouvons qu’il n’est pas assez suffisant de lire ces lettres (Lettres du Christ 1 à 9) pour ensuite se tourner vers d’autres livres en espérant y trouver quelques vérités plus hautes ou plus inspirantes.

Moi, le Christ, je vous dis en vérité à ce jour, en dehors de mes Lettres, il n’existe pas de vérité plus haute, ni de voie plus élevée à votre disposition ».

Parfois il nous semble avoir trouvé quelque chose de mieux, parce qu’au niveau de notre conscience humaine présente, nous pouvons nous relier plus facilement à ce qui est écrit ailleurs … mais nous pouvons être sûr que la VERITE SPIRITUELLE de L’EXISTANCE est la seule CONNAISSANCE qui nous conduira finalement à la CONSCIENCE CHRISTIQUE, qui est notre vraie destination, à l’exclusion de toute autre.

La CONSCIENCE CHRISTIQUE est la conscience spirituelle de tous les grands Maîtres. Il n’y en a pas de plus haute. Pour parfaire notre compréhension, nous pouvons chercher des auteurs qui ont déjà trouvé leur voie et qui pratiquent ce qui est écrit dans ces Lettres du Christ, mais surtout ne suivons pas ceux qui cherchent encore, à travers la pensée humaine le moyen de pénétrer l’immensité de la Vérité Spirituelle – qui est au-delà de la pensée humaine.

De même, ne suivons pas ceux qui trouvent du plaisir à – et écrivent – « des merveilles » de pratiques occultes, et qui cherchent à nous amener à aussi les pratiquer, prônant l’usage de substances matérielles pour augmenter notre énergie dans divers domaines de notre vie. Par exemple, quand nous utilisons des cristaux, des bougies, de l’encens, des bâtonnets parfumés etc. ainsi nous focalisons notre conscience humaine sur des choses qui nous donnent du plaisir, et par là nous focalisons notre conscience sur des choses qui ont une signification humaine, ce qui nous ramène inévitablement à des niveaux fixes de conscience humaine.

Par contre nous voulons ascensionner dans les véritables dimensions spirituelles de conscience, transcender la dimension terrestre de la conscience humaine, pour accéder à la seule et vraie Energie, la seule VRAIE FORCE DE VIE DYNAMIQUE de guérison qui vient de notre contact constant avec la CONSCIENCE DIVINE.

Par là, je vous fait part de ce présent texte, suite à mon partage que j’avais divulgué par Messenger, dimanche 9 octobre dernier, concernant une canalisation de Dominique Fihey (DOM) venant de ASHTAR SHERAN.

Mon attention a été attirée par une Collègue spirituelle, en me révélant le danger venant de Ashtar Sheran qui est une identité prise par des faux êtres de lumière dans l’astral. Ces faux êtres de lumière utilisent ce piège pour endormir les consciences, car ils se présentent avec sa flotte comme un sauveur externe.

Leurs tactiques sont très subtiles, ils tentent de rassurer, de nous informer, que son armée œuvre, et par là ils font ralentir les prises de consciences, les actions, le sentiment d’urgence etc.

Comme toujours dans ce qu’ils disent il y a beaucoup de vrai, et puis juste une petite dose de poison pour venir contaminer nos esprits. De plus leurs propos sont vagues et peu clairs pour laisser de la place aux interprétations.

J’avais fait l’erreur de divulguer ce message trop précipitamment, sans passer ce dernier par « le filtre de la Lumière Christique ». Suite à cela je vous demande pardon et vous pris d’effacer au plus vite ce message de ASHTAR SHERAN de votre esprit.

Aujourd’hui, comme le Christ nous l’avais annoncé lors de sa première venue (Mathieu-24 v24), nous devons mettre en pratique un discernement (vibratoire) de plus en plus subtil afin de discerner le grain de l’ivraie.        

N’oublions pas dans l’Apocalypse (Apoc-12v9 et 13v14) l’époque dans laquelle nous vivons le faux est tellement près du vrai, il y aura de faux Christ au point de séduire les élus.

 

 

Louis de Batère (Antoine Tritsch)