Le Divin et la fission nucléaire

corneille-tchernobylLe Divin et la fission nucléaire

La plus grande faute que l’humain a pu commettre sur cette terre, c’est quand il a commencé à pénétrer le microcosme en détruisant l’atome. D’abord ce fut pour des fins militaires ensuite pour des raisons économiques et financières. Depuis nous pratiquons journellement la fission nucléaire et par là nous ne sommes même pas conscient que nous enfreignons dangereusement une loi cosmique.

L’homme n’aurait jamais dû diviser les noyaux vu qu’il ne maîtrise pas les conséquences de la réaction et des méfaits qui découlent de la fission. L’intelligence humaine actuelle est incapable de contrôler la réaction en chaîne en cassant le noyau de l’atome.

L’accident de Fukushima nous le rappelle tristement. Un article parut sur « Mediapart le 1er novembre 2011» il disait : « Nous vivons la conséquence du syndrome de dénégation consciente de l'industrie nucléaire. Des catastrophes d'une telle ampleur et aux conséquences tellement dramatiques n'ont tout simplement pas été envisagées car elles ne sont ni maîtrisables ni justifiables. On a donc décidé de les ignorer purement et simplement et de se bercer d'illusions. L’extrémité des mesures envisagées montre à quel point les autorités sont désemparées ».

Au travers des essais nucléaires pacifiques, et en pratiquant journellement la fission dans nos centrales thermiques, l’homme enfreint la loi cosmique en violant l’ordre spatial.

Non seulement l’ordre mondial est dérangé, mais tout le système planétaire est affecté par la loi de la concordance, si nous détruisons dans le domaine du microcosme nous détruisons aussi dans celui du macrocosme. Par là, l’ordre divin de la création a été et est constamment rompu.

Par intérêt, l’humain a passé sa main dans le microcosme de la création. C'est une infraction d’une loi divine extrêmement sérieuse. Quand l’homme détruit l'atome, les noyaux dans lesquels le Divin s’exprime, il intervient physiquement dans une dimension qui le dépasse dans laquelle l’intelligence humaine actuelle est dépassée. Il n'est pas permis d’intervenir sur ce plan. L’énergie ainsi libérée et non contrôlée est nuisible à l’homme d’aujourd’hui. Comme l’homme est libre et totalement libre, mais responsable de ses actes, il peut continuer ou dire stop à la fission nucléaire.

Par un canal personnel il m’est dit : « Les essais nucléaires sous terre ont fissurés le manteau physique et métaphysique de la terre. Ces déchirures terrestres déclanchées par les explosions souterraines d’agrégats atomiques ont permis une activation de forces négatives et l’atmosphère protégeant la planète a été perturbée ». Non seulement l’effet de serre nous dirige vers des conséquences frappantes comme les fronts de temps, les inondations, les tremblements de terre, les tsunamis, mais également la destruction de la croûte terrestre, tous ces phénomènes devraient inciter l’homme à réfléchir - de quoi sera son demain ?

Que les scientifiques, les politiques continuent de nous bassiner avec leurs explications et raisons justifiées, à ce jour il est plus que nécessaire d’entendre les paroles de ceux qui défendent le « non à la fission nucléaire » sous n’importe quelle forme qu’elle soit.

Que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent, dans la Bible il n’y a pas explicitement un écrit sur la fission nucléaire, mais dans les Proverbes 4v7 nous pouvons lire : « Voici le commencement de la sagesse : Acquiers la sagesse avec tout ce que tu possèdes, et acquiers de l’intelligence ».

Louis de Batère