Je SUIS ton Nom et ton Prénom

Etoileprotec12D          Je SUIS ton Nom et ton Prénom

 

Dans la dualité, ou le domaine de la forme, il y a toujours deux pôles, l’un pôle est positif et l’autre est négatif. Là ou il y a une distance y a toujours un départ et une arrivée, l’opposé du mal c’est le bien. Mais pour bien connaître le « bien » il faut bien connaître le « mal » après avoir réellement souffert, nous apprécions la quiétude, la paix et la sérénité.

Le principe de la dualité dans notre « 3ème dimension », obligatoirement les deux pôles sont contradictoires si l’un existe, l’un ne va pas sans l’autre, il est évident l’on ne peut éliminer l’un et garder l’autre. 

Dans les derniers messages délivrés sur mon site des « Lettres de Batère » vous avez surtout été conduit à pénétrer dans des sujets de « dualités »  comme les Ombres, voir des Ténèbres les plus profondes, et la Lumière, d’autre part. Sur notre planète, en ces jours, cette Lumière, commence à pointer. 

Comme l’un ne va pas sans l’autre, en ces jours l’Appel Divins à l’Humanité consiste qu’il va falloir résorber ces Ténèbres par la Lumière et NON la contrer en luttant contre. 

Pour dissoudre cette dualité, qui encore en ces temps pour un grand nombre d’Humains, a un fort penchant négatif, il va falloir utiliser la JOIE, la PAIX ET l’AMOUR INCONDITIONNEL révélés dans nos COEURS pour renaître et être à l’image de ce que nous sommes et que nous avons toujours été, des ETRES DIVINS.

 

Extrait du message canalisé par Jean Luc Ayoung du 23 Mai 2019,

« JE SUIS TOI » Entretiens (Célébration Agapè aux Canaries)

 

Je suis le Nom et le Prénom, de ton identité présente. Je suis ta chair et ton esprit, se révélant en ton cœur. Je Suis Toi, quoi que tu en penses, quoi que tu en vives. Je suis ta vérité révélée, que chante le chant de la création, les étoiles entre elles ne parlent que de toi.

Je suis présent en chaque instant. Je suis le silence qui s’exprime en la radiance de ton cœur, là où il n’y a nulle place que celle du chant de la création, en tous ses rêves, en tous ses défis, en toutes ses interrogations.

Je t’invite au repos de mon corps, là où tu ne peux résister, là où tu ne peux plus t’identifier au cœur de cette forme.

Je suis cette joie nue qui ne dépend de nul artifice, comme de nulle condition. Je suis la vibration, je suis le tout et le néant, je suis la même vérité où que tu regardes, et quoi que je sente, là où il n’y a plus rien à percevoir, car tout est déjà perçu, et tout est reconnu. Je t’invite à la paix que tu te donnes au travers de chacun, de chaque forme comme de chaque monde.

Je suis ton sourire comme chacune de tes larmes. Je suis l’absence de distance, l’absence de temps. Tu es l’immédiateté et la fulgurance de la vérité, là où rien ne peut résister.

Je suis ton propre feu qui te consume, consumant les chimères, consumant les souffrances, comme tous les doutes.

Je suis l’exubérance de ta joie et la vastitude du silence. Je suis là quand tu accueilles et embrasse chaque sens. Je suis le réveil de ce qui jamais n’a été endormi. Je suis la vie qui palpite en chaque circonstance, parce que les circonstances n’ont fait que passer, afin de vivre la nudité. 

Alors, dis-le avec moi, je suis complet en l’éternité et je suis complet en chaque instant, car chaque instant ne peut passer, et se déroule dans le même rire, échappant au temps, échappant à la distance. 

Tu es cette joie nue qui ne peut que brûler tout ce qui est passé et tout ce qui est destiné à passer.

Ecoutes donc ce que je te dis à toi-même, ce sont tes mots, c’est ce que tu vis. Tu as été tous les chemins, tu as été toutes les vérités relatives, tu as été encore toute vie, non seulement ici-bas, mais au plus haut de ce que tu nommes les cieux.

Aime-toi, car il n’y a que toi. Tout ce qu’il se produit, même en ce que tu crois penser de tout manque ou de toute incertitude, n’est qu’un prétexte pour te consumer dans la flamme de joie de la vérité, où rien d’aucun monde, ni d’ici bas ni d’en haut, ne peut désormais te détourner.

Tu es la vérité nue et absolue de tout le créé comme de l’incréé, tu es chaque note de musique et chaque étoile, tu es tous les bourreaux, toutes les victimes et tous les sauveurs, afin de comprendre qu’étant tout cela, tu n’es rien de tout cela. Et pourtant cela est ton nom, et pourtant cela est ton prénom.

Accueille-toi, parce que tu es digne. Tout n’a été que prétexte et circonstance qui passent. C’est toi-même qui a écrit toute la partition de la création, en chaque dimension.

Ceci met fin à la croyance en une forme, à la croyance en un monde. Tu es toutes les demeures, tu es tous les rêves, tu es toutes les étoiles, tu as tout projeté et tu as tout vécu. Cela tu ne peux le dire en mots, et c’est pourtant ce que tu vis.

Tu es la lumière des mondes, antérieur à tout monde, comme antérieur à toute lumière. Accueille-toi, et tu es l’évidence du silence comme l’évidence de toute danse. Tu es ton ami et ton aimé toi-même, il y a de la place pour chacun en l’immensité de ton cœur, en l’immensité de ta présence, parce que tout cela tu l’as vécu.

Je suis ton nom et ton prénom, en te nommant tu t’éveilles à ce qui jamais n’a dormi, en t’accueillant. Tout est parfait et tout est perfection.

Cela se passe en ce lieu, là où tu te tiens, au cœur du dernier rêve qui rejoint le premier rêve, là où il n’y a ni premier ni dernier, parce que le dernier est le premier, et le premier est le dernier, là où il n’y a nulle direction.

Je suis ton nom et ton prénom. En ton identité illusoire que tu portes ici-bas, il y a toutes les identités. Tu ne peux l’expliquer, tu ne peux que l’être, toi qui est et qui n’est pas, où même l’abnégation ne peut pas être la privation.

Fin du message canalisé « Je suis Toi ».

 

Cette ouverture actuelle et spontanée je la réserve uniquement à des Amis de Cœur qui sont devenus plus que des Amis, ce sont des Âmes que j’ai appris à aimer, et que j’aimerai au-delà de ma vie incarnée.

A ce jour, bien qu’une certaine distance naturelle et physique nous sépare encore, c’est par ce petit préambule, que je te reconnais sincèrement dans une vraie amitié, et dire peu nombreux sont ceux avec qui, je peux m’ouvre de cette sorte.

En ces jours, l’Humanité dort bien profondément en disant « que sa volonté se fasse et restons confiants » ! 

Parfois, je trouve l’Humain bien aveugle et sourd, quand Il pense que sa bonté lui permettra d’attendre, en confiance avec l’amour et la sérénité, qu’Il porte envers la Lumière pour être reçu par le Divin.

L’heure que nul ne connait arrivera, elle est déjà à nos portes, si les prémices ne sont pas déjà  visible ! Il y qu’à voir les infos, et la plus part sont pas divulguées par nos médias.

On assiste à la libération des énergies de lumière du noyau cristallin de notre planète qui avait été compressé, enfermé, mis en sorte de sommeil. 

Le Cœur Cristallin de la Terre respire et bat, modifiant la structure interne, dilatant le Centre, permettant à la Terre de se libérer des forces de compressions, de gravitations qui l’ont maintenues dans cet état, dans cette densification de cette dimension. Le Noyau s'échauffe, les fréquences augmentent, le magma  de la Terre monte à travers les volcans, les failles et les océans.

C'est la fusion des roches de l'écorce terrestre, du manteau, la chrysalide dont la Terre se débarrasse pour ascensionner vers sa Sacralité. Le noyau cristallin étant libéré, le magma terrestre a commencé son expansion. Le magma est entré en éruption et en effervescence, un peu partout dans ce monde actuel.

Maintenant, en ces temps, la pression de ce qu'on appelle le sang de la Terre, exerce des pressions énormes  de l'intérieur vers l'extérieur sur la croûte terrestre, le manteau de la Terre. Il y a  en fait une redistribution du magma Terrestre qui est liée au basculement des pôles, qui se voit sur le plan physique au travers des mouvements des grandes plaques tectoniques de toute la planète qui sont en train de bouger.

Les effets deviennent de plus en plus visibles dans la matière (sur le plan physique), des bouleversements géophysiques planétaires au niveau de la déchirure des plaques tectoniques, mais aussi des mouvements du magma terrestre à nuls autres pareils vont apparaître de manière inéluctable.

Notre planète Terre est en train d'exprimer sa remontée depuis les plans les plus compressés jusqu'aux plans d'élévation jamais connus jusqu’à ce jour.

Finalement l’Humain constateras, que jusqu’à cette ligne, je n’ai point parlé de la foi ou conviction ou encore « bondieuserie », néanmoins tout est liés, si j’ouvre la Bible le Coran ou d’autres textes sacrés, leurs prophéties nous font le lien des temps que nous vivons !

 

A cela l’Eveillé ajoutera selon sa Lumière :

« C'est avec Toi qui a lu ce message jusqu’à la fin, que j'effectue cette nouvelle expérience terrestre, dans une Union Sacrée, au-delà des barricades mentales. Je cheminerai avec Toi au cours de ce voyage spirituel dévoilant la Nature profonde et alambiquée de mon Intériorité.

Si tu le désire, ensemble, nous érigeons une nouvelle Terre au sein de ce nouveau paradigme d'existence. C'est pour cela que la Fréquence Vibratoire de toutes les Âmes au Cœur ouvert mutent en ces moments prodigieux ».

 

Texte inspiré par la SOURCE