A quoi nous pouvons nous attendre !

IMG 4704  A quoi nous pouvons nous attendre, et ceci est en cours

 

Message de l’Archange ANAËL

 

Quelle que soit votre place sur ce monde, quelle que soit votre place dans ce que vous nommez votre vie, vous ne tarderez pas à vous apercevoir, et à conscientiser, que la Vie n'est absolument pas l'endroit où vous êtes, quoi que vous ayez pu le penser jusqu'à présent, quelle que soit la beauté de ce monde. 

Ce n'est pas la beauté du monde qui est en cause, mais votre conscience enfermée. Même si votre regard devient plus large, et vous donne à voir la magnificence de ce que vous appelez la nature, ou des plans multidimensionnels, vous n'Êtes rien de tout cela.

Ce processus est un changement qui va graduellement, mais qui, à un moment donné, arrivera à un point de rupture. Ce point de rupture signe l'Ascension Finale, et l'annihilation totale de cette Dimension. 

Mais ceci n'est pas connu, car seule la Terre connaît la date. Vous savez, toutefois, qu'il existe des évènements astronomiques particuliers devant apparaître dans vos cieux, se manifester sur votre Terre, parce que la Terre a décidé d'élever sa Vibration : vous en constatez les effets. L'apparition de l'Onde de Vie en 2010, signe l'augmentation fréquentielle de la Terre, ainsi que son Ascension au sein des Mondes Unifiés.

Petit à petit, ce qui vous était invisible vous deviendra visible. Certains de vos poètes ont dit que l'essentiel était invisible pour les yeux. Ce processus se déroule de plus en plus rapidement, arrivant jusqu'à un point, nommé de non retour, où tout basculera extrêmement vite, vous aurez accompli un travail remarquable de Lumière, quant à l'Ancrage de la Lumière, quant à l'accueil de la Lumière au sein de ce monde. 

Ayant rendu possible l'atténuation du Choc de l'Humanité, mais non pas sa disparition, car la rencontre de deux mondes, de deux styles de fréquences, de deux intensités fréquentielles différentes, ne peut se traduire, effectivement, que par un processus de Choc. Qui n'est pas une confrontation, au sens de la conscience, mais bien l'apparition d'un Nouveau Monde, et la disparition d'un ancien monde. 

Ceci n'est pas la fin du monde, mais bien la Transfiguration d'un monde, qui découvre une nouvelle Lumière, une nouvelle Vie, une nouvelle Fréquence, qui n'a plus rien à voir avec les fondements, tels que vous les avez connus au sein de l'enfermement. Cet enfermement concerne aussi bien ce corps, que cette société, ainsi que toutes les sociétés ayant existées sur la Terre. 

L'ensemble de ce que vous nommez environnement, ne sera plus environnement, mais sera, très précisément ce que vous Êtes ... Tous les mécanismes de la conscience fragmentaire, auxquels vous êtes encore soumis et auxquels vous avez été soumis depuis tant de temps, pour nombre d'entre vous, vont voler en éclats, Vous donnant à vivre la Liberté, ou la Réalisation.

Vous donnant à vivre la non séparabilité, et surtout, l'Amour, dans son sens le plus authentique, le plus Vibral, ce qui n'a rien à voir avec ce que vous nommez amour, au sens humain. Quelle que soit la relation d'amour existant sur ce monde, même la plus noble, même la plus équilibrée concernant quelque amour que ce soit, entre deux êtres, ou dans un groupe d'êtres ne peut présenter aucune mesure comparable. L'amour, au sein de ce monde, vous a été projeté et vous a donné à vous projeter, vous-même, dans un sentiment de manque. L'amour, au sens humain, ne fait que traduire un manque. 

L'Amour, au sens Vibral que cela soit dans le Cœur, comme dans l'Absolu, ne fait que traduire une Plénitude, se renforçant, elle-même, à chaque instant. 

L'Amour est ce qui soutient les Mondes. L'Amour est le liant des Mondes et des Dimensions. Il n'y a qu'au sein des univers fragmentés où ceci a été retiré. Mais ce qui a été retiré sera rendu, en totalité. Vous n'aurez aucune inquiétude, aucune anticipation, et aucune préoccupation à manifester, concernant le devenir de ce monde, qui va de manière irrémédiable, à sa Libération, à sa Transfiguration, et à son Ascension. 

Vous êtes partie prenante de cette Ascension. Quel que soit ce que je pourrais nommer votre Devenir, il est inscrit au plus haut des Cieux, il est inscrit dans la Liberté, dans la Libération, ou dans la Réalisation. Plus rien ne pourra être comme avant.

Ainsi, tout ce qui appartient à avant, à un moment donné, n'existera tout simplement plus. Non pas comme une destruction, non pas comme une disparition, mais bien plus, comme un état de Joie ou de Paix Suprême, tel que plus rien n'aura d'importance que cet état même.

L'immersion au sein du Samadhi (qui désigne un état d'union avec le « dieu » intérieur ou d'absorption dans l'absolu), la Demeure de Paix, vous découplera, de manière définitive, de tout ce que vous appelez et nommez une identité, de tout ce que vous appelez et nommez une histoire, une mémoire, quelle qu'elle soit.

Le processus de l'Ascension, enclenché et en phase finale, vous permettra de vivre cela dans la plus grande des sérénités, dans un état proche de ce qui était nommé, auparavant, la stase, s'achevant par la période nommée : « les trois Jours ». Ceci se déroulera à une date qui vous est inconnue.....

Simplement, il existe des limites astronomiques. Vous êtes rentrés dans la phase finale de l'Ascension, permettant de déboucher sur de nouveaux Cieux, sur une nouvelle Terre, et sur les Dimensions Unifiées, et aussi de vous établir dans l'Absolu, avec ou sans forme. Ceci se déroule en ce moment même.

Les manifestations physiques vont devenir de plus en plus intenses, concernant aussi bien des pertes de repères temporo-spatiales (que vous nommez vertiges) que des altérations de votre conscience de plus en plus conséquentes, de plus en importantes. Vous amenant à vivre, soit une disparition de votre conscience, soit des états totalement inhabituels.

Le corps pourra, lui aussi, réagir de différentes manières. Souvenez-vous, dans ces moments-là, que ce qui arrive est l'Ascension. Il n'y a rien à rechercher, au sein de ce monde, comme quelconque explication ou comme quelconque solution, à ce qui se manifestera dans ces moments-là.

Et d'ailleurs, au fur et à mesure des jours qui passeront, vous ne pourrez plus vous poser la moindre question, quant à la certitude de ce que vous êtes en train de vivre. Vous remarquerez, d'autant plus facilement, que si vous faites taire les questions qui ne manqueront pas d'arriver à votre conscience, vous vous établirez, de manière de plus en plus facile, à la fois, dans la Joie, et à la fois, dans la Demeure de Paix Suprême. 

Cela vous donnera, en quelque sorte, la force et la conviction que ce que vous êtes en train de vivre, en train de manifester, est Amour, et ne peut être autre chose que l'Amour. Non pas l'amour, au sens humain, mais l'Amour de Feu, lié au Feu de l'Amour traduisant l'interpénétration des Dimensions, et la dissolution finale, totale, de votre Dimension. 

La Vie ne disparaît pas, les Mondes ne disparaissent pas : c'est ce monde qui disparaît, avec ses règles de fonctionnement, avec ses aberrations, avec ses enfermements. Plus que jamais, rappelez-vous que si vous êtes établi dans le Soi, non pas en tant que simple expérience, mais bien comme un état stabilisé, ou que vous soyez (à fortiori, encore plus) établi au sein de l'Absolu, ceci génère, autour de vous et autour de la Terre, réellement, un champ aurique extrêmement particulier, rendant impossible l'altération de ce que vous Êtes, en Vérité. 

Ce qui disparaît, pour reprendre des mots que vous connaissez depuis quelque temps, c'est l'éphémère. Ce qui disparaît, c'est ce qui est nommé Maya, ou illusion. Ce qui apparaît à la Conscience, comme au sein de l'Absolu, c'est, justement, l'Absolu et l'Amour. Le Cœur est l'endroit de votre corps où s'est produite cette alchimie. C'est le lieu où la personnalité a pu, ou va franchir ce qui a été nommé la Porte Étroite. 

Par l'action de l'Onde de Vie, permettant de dépasser les attachements à la personnalité, se réalise en vous, le « JE SUIS ». Bien au-delà du « je suis », ou du « je suis Un », se manifestera ce qui a toujours été là : l'Absolu.

Rappelez-vous : ce n'est pas vous qui vous déplacez, mais c'est le Monde et la Fréquence, qui se déplace elle-même. C'est un mécanisme de Translation Dimensionnelle. N'envisagez pas cela comme partant de votre point de vue, mais partant du point de vue de l'Absolu et venant vous englober, vous délivrer, vous embraser, vous consumer dans la Vérité de l'Amour.Ceci est en cours.

Les manifestations corporelles et de la conscience sont appelées à s'amplifier et à se développer de plus en plus. Rappelez-vous que, si vous faites confiance à ce qui se déroule, vous trouverez la Paix, vous trouverez la Joie, vous trouverez la certitude, vous trouverez la fin du questionnement.

Par contre, si vous laissez libre cours à une quelconque angoisse, si vous laissez libre cours à une quelconque interrogation, vous freinerez le processus (normal, physiologique) qui est en cours. Vous acquérez une nouvelle physiologie, une nouvelle gamme de Fréquences, de nouveaux Sons, de nouvelles perceptions.

Au-delà de toute perception connue de ce monde, puisque ces perceptions passeront directement par le Cœur, par le Centre de l'Être, et ils n'auront plus rien à voir avec un quelconque sens, avec un quelconque ressenti, avec une quelconque perception ou conception, telles que vous les avez menées au sein de ce monde.

C'est donc un Monde Nouveau qui s'ouvre à vous. Ce Monde Nouveau vous appelle à découvrir ce qui a été nommé, déjà depuis un certain temps, la Spontanéité, la Transparence, l'Humilité, la Simplicité, et l'Evidence. Parce que ce qui vient, est une certitude. Parce que ce qui est là, est évidence, une mise en lumière. Alors que, bien sûr, au sein de cette personne, dans cette vie que vous avez menée, l'évidence ne pouvait pas être présente. 

Même s'il y avait une causalité, même si votre vie pouvait être qualifiée de légère ou subtile, cela n'est strictement rien comparé à la Légèreté de ce qui sera en vous, car cela est votre vraie nature. Ainsi, ne vous laissez troubler par aucune manifestation de ce corps, par aucune manifestation de vos Frères et de vos Sœurs, qui seront pour certains, dans le déni absolu et total, de ce qui arrive.

Vous n'avez pas à manifester quoi que ce soit d'autre que votre état de Grâce, que l'installation au sein de Shantinilaya. Il n'y a pas de meilleure façon d'aider, au sens du Service, que de vous établir au sein de la Demeure de Paix Suprême, comme de la Joie, ou de l'Ultime Présence.

Parce que, dans ce cas-là, la Lumière agit : la personnalité n'apparaîtra plus comme voulant secourir, qui que ce soit ou quoi que ce soit. Mais la Lumière, elle- même, que vous portez, l'Absolu que vous Êtes, agira, à la manière de quelque chose que vous ne pouvez même pas imaginer, pour le moment, sur l'ensemble de vos Frères et de vos Sœurs, sur l'ensemble de la Terre, sur l'ensemble des Univers et sur l'ensemble des Multivers. 

Puisque vous découvrirez la non séparation, la non séparativité, la non Dualité, l'Amour Absolu, de la Vibration, de la Vérité Absolue. La fin de ce monde (et non du monde) correspond à un éclairage tellement intense, que tout ce qui vibrait à la fréquence de la matérialité (au sens où vous la nommez), disparaîtra, tout simplement et tout bonnement. La fin du monde ne fait envisager que le point de vue de la chenille, c'est-à-dire des espaces de destruction, sans aucune solution de continuité.

Encore une fois, rappelez-vous que tout dépend de votre point de vue. Si vous Êtes dans le Soi, si vous Êtes Absolu, vous ne verrez absolument rien se détruire, mais au contraire, apparaître les Mondes de Lumière. 

Si vous persistez à être dans les résistances, dans les attachements, quels qu'ils soient, ce que vous verrez n'est pas la Lumière, mais le feu de la destruction. Il s'agit pourtant, très exactement, de la même chose : ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle naissance. 

De notre point de vue, ainsi que de nombreux Frères et Sœurs humains, ayant vécu des expériences transcendantes, vous ayant pour la plupart dit : « que la mort était ici, mais certainement pas du côté de là, où nous Sommes ».

 

Archange ANAËL...