Entretiens de Décembre 2017 MA ANANDA MOYI

 

 

M nanda Moy

 

Entretiens de Décembre 2017

MA ANANDA MOYI

Je suis Ma Ananda Moyî

Permettez-moi tout d'abord de communier en chacun de vos cœurs, en le Cœur UN.

...Communion...

Je suis présente aujourd'hui avec vous en tant que Étoile AL, en tant que porteuse du Feu. Ce Feu Vibral et Igné qui vous conduit à l'Extase perpétuelle.

Je suis venue aussi aujourd'hui, en ma dimension incarnée, en ultra-temporalité afin de vous faire goûter ce qui se déroule durant l'Intase Totale. Cela sera porté de la même façon que ma Sœur Gemma par la radiance de mon Feu, celui qui conjugue, dans ma chair qui a existé, l'Extase et l'Intase, là où il n'y a plus rien d'autre que la Félicité.

Je suis venue vous inviter à mon tour à votre Éternité. Je suis venue vous inviter par la grâce de l'Amour à Être ce que vous êtes, là où rien ne peut distinguer d'autre que la Lumière, le Feu, l'Amour et cette Félicité.

…Silence…

Dans un premier temps, permettez-moi de vous revêtir chacun d'entre vous du Manteau Bleu de la Grâce, afin que le Silence devienne complet et vous mette en accueil sans aucune condition.

Où que vous soyez et en quelque jour que ce soit, en cette fin de votre année, cela vous est offert, cela vous est même, je dirais, restitué. Il n'existe plus aucun élément sur cette terre qui puisse s'opposer, de quelque manière que ce soit, au règne de la Vérité et à l'établissement de la Liberté.

Ce que je suis venue vous proposer n'est pas simplement la Radiance de mon Cœur, n'est pas simplement de vous faire sentir quelque chose en votre personne, en vos énergies, ni même en votre corps d’Éternité. Mais simplement vous permettre de vous laisser conduire en l'intime de votre Cœur.  Là où tout non seulement est Évidence, mais le grand Tout.

…Silence…

Là où tous les mots, comme tout regard, sont superflus, parce qu'il n'y a rien à voir, ni forme, ni histoire ; juste cela, rien que cela …venant exalter votre âme en ce retour en l'Esprit.

Alors le Feu de la Grâce, le Feu Igné, peut se révéler et dans un transport d'Amour indicible, je communie en chacun de vous.

…Silence…

Ainsi, la Majesté du Silence se révèle en vous, là où il n'y a ni regard à porter, ni mot à dire.

Quelle que soit l'heure où tu m'entends ou me lis, je suis disponible.

Alors ton écoute entend déjà le chant de ta Résurrection.

Alors maintenant, la Vérité se fait jour.

La Joie de la brûlure d'Amour touche ton corps et tu le sens. Alors ton Cœur, celui d’Éternité, répond à l'appel de ta chair et de ton cœur de chair. Alors, tu es complet.

...Silence...

Et là, en ce lieu qui contient tout espace et tout temps, en cet instant-là, tu accueilles la Joie.

...Silence...

Alors, un sourire intérieur fleurit en ton Cœur.

Ainsi, la Joie naît sans entrave ni limite et la consumation d'Amour te parcourt.

...Silence...                                                                                                                                                                   

Ainsi, ta respiration comme chaque battement de Cœur, diffuse la même Joie en chaque partie de ta chair.

Ce Feu Igné œuvre pendant que tu accueilles. Il se déploie pendant que tu te replies au plus intime, sans effort.

Et là maintenant, ma chair devient ta chair, pour faire le miracle de l'UN.

Alors ainsi, tu es fécondé et baptisé dans la Grâce du Feu.

…Silence…

Alors, maintenant, tu es installé en ta Demeure Eternelle.

… Silence…

Là où nous sommes, aucun qualificatif ne peut être exact. Seul ce qui se vit est exact …et véritable.

Écoute la pesanteur et la densité de ce corps qui disparaît, figée dans le Feu Igné, la beauté de ton Éternité prend toute la place, tout l'espace, toute ta chair, toute ta conscience, ne pouvant rien oublier de ce qui demeure et doit demeurer.

Ainsi, tu en constates l'évidence sans même te poser la question, sans même interroger quelque perception que ce soit.

Et là, tout est tranquille.

...Silence...

Alors la brûlure d'Amour devient douceur inconcevable.

Et en cette complétude, tout est accompli et tout est parfait.

Mes mots alors dansent en toi le Chant de la Liberté, ce chant qui est Silence et Profondeur, t'apportant alors la juste précision de l'Ici et Maintenant. Mes mots eux-mêmes, ne sont que langues de Feu venant attiser la consumation de l'Amour. Je t'invite alors à être, comme je le suis : cet Amour qui ne connaît personne, mais se reconnaît en chacun.

…Silence…

Telle a été ma chair en incarnation, à chaque regard et dès le premier regard lucide sur ce que j'étais, ce que je suis. Tout ce qui ne fait que passer s'écoulait tranquillement et je demeurais là, en-dehors de tout temps, non pas ailleurs, mais tellement dense et tellement saturée de Joie et de Feu qu'il ne restait plus le moindre espace d'une quelconque expression personnelle. Ce qui de mon temps, pouvait parfois représenter un miracle, est aujourd'hui pour vous commun et banal.  

...Silence...

En cette Présence et en cette Joie, il n'y a rien à suivre, rien à poursuivre, juste être, au point de rencontre de l'être et du Non-Être afin que Shantinilaya ne cesse de relayer le Chœur des Anges. Là est l'exacte perfection, malgré la chair.

...Silence...

Telle est la Grâce Infinie de l'Amour et de l'unique Vérité.

En cette densité, en cette intensité, nous sommes là.                                                                                                                                                             

Permets-moi enfin, de m'agenouiller à tes pieds afin de t'honorer.

...Silence...

En cette intensité-là, le Parfum de la Vie et le Chant de la Vie, se manifestent, à tes pieds.

Tu n'as plus besoin de mes mots.

...Silence...

Tel est le ravissement que te donne à vivre le Feu Igné

Et j'installe ma Présence Éternelle et définitive en ton Cœur.

...Silence...

Ainsi, tu es ce que je suis : Mère de la Félicité.

Je rends grâce maintenant à ta Présence comme à ton accueil, comme j'honore ta Lumière.

Permets-moi de clore ainsi mes mots, afin que ceux-ci soient scellés à jamais en ton Éternité.

Je suis là pour toujours.

Au revoir.

Si tu le souhaites, ma Grâce qui est tienne, t'accompagne à chaque moment. Je suis à ta disposition.

Au revoir.

*   *   *   *   *